Ce document rend compte du bilan trimestriel de déroulement du projet, des résultats déjà atteints, des tâches à accomplir dans la perspective des résultats définitifs, des difficultés rencontrées et des solutions envisagées pour la poursuite des objectifs.

Au nombre des activités réalisées figurent les activités préparatoires à la mise en œuvre du projet. A cet effet, un atelier de cadrage et de démarrage des activités a été organisé le 26 Avril par Solidaridad West Africa (SWA), avec la participation des deux (02) ONG chargées de la mise en œuvre effective du projet (AGI et EVE) et Mondelèz Internationnal (organisme en charge du programme). Ce fut l’occasion pour les parties prenantes d’échanger afin d’approfondir la compréhension des stratégies et d’améliorer les tâches à accomplir au cours du projet.

D’après les recommandations de SWA, un atelier d’harmonisation du plan de travail et des outils de mise en œuvre du projet a par la suite été organisé sur deux (02) jours au profit des structures de mise en œuvre que sont AGI et EVE.

Aussitôt la convention de financement du projet signée, AGI a déployé à Divo son équipe composée de 09 personnes dont 04 femmes avec à sa tête Mme YAPI Anita, Coordonnatrice du projet ATPC.

Le bureau régional de AGI a été visité par les représentants de SWA et de AGI. Il est composé de deux (02) bâtiments dont l’un sert de bureau et l’autre de Guest House.

Ensuite une mission de redynamisation des comités de suivi ATPC (CDS-ATPC) a été conduite dans trois (03) départements de mise en œuvre du projet (Tiassalé, Taabo et Guitry). La mission a révélé que les CDS-ATPC sensés existés n’étaient pas fonctionnels.

Le 23 Mai 2018 s’est effectué en présence des autorités préfectorales le lancement du projet  à travers deux cérémonies de présentation aux autorités des trois (03) départements d’intervention dans le but d’obtenir leur engagement et leur appui en vue de faciliter la réalisation des activités et créer par là un cadre d’information et d’échanges sur tous les aspects du projet.

Un autre aspect des activités du lancement du projet concerne le pré-déclenchement dans la stratégie ATPC.

C’est une étape très importante du projet qui consiste en une prise de conscience des populations sur les dangers de la défécation à l’air libre et de leur volonté de mener des actions en vue d’adopter de nouvelles habitudes pour y remédier.

Pour se faire, l’équipe terrain de AGI a été formée pendant deux (02) jours au pré-déclenchement de l’ATPC à travers un passage en revue du projet et une préparation aux simulations.

Ensuite est intervenu le pré-déclenchement dans sa phase opérationnelle dans quatre-vingt-quinze (95)  localités. Trois étapes sont nécessaires au pré-déclenchement : une première visite qui sert de prise de contact avec les responsables coutumiers. La deuxième visite sert à la collecte d’informations de bases. Des fiches de renseignement sont laissées aux responsables. La troisième visite concerne la collecte des fiches de recensement au niveau des ménages.

Il est à noter par ailleurs que quelques difficultés ont été rapportées dans la mise en œuvre des activités, notamment les pluies intermittentes qui rendent les voies d’accès aux localités impraticables ainsi que la disparité dans la répartition géographique des sites d’intervention.

Au regard de ce qui précède, les activités à mener dans le prochain trimestre Juillet-Aout-Septembre permettront à coup sûr de déclencher à l’ATPC.